News

Christian Estrosi : « J’ai toujours défendu Israël et je continuerai à le faire »

Le maire de Nice est le chef de file des Républicains pour la Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur. Candidat à la succession de Michel Vauzelle, il s’érige en rempart contre le Front National et loue l’importance de la communauté juive en France.

Lev Haïr : Qu’est-ce qui peut pousser des Français de confession juive à voter pour vous ? 

Christian Estrosi : « J’ai un profond attachement à la communauté des Français de confession juive. Je suis un grand ami d’Israël, un pays merveilleux qui est malheureusement encore aujourd’hui trop stigmatisé. Depuis que je suis responsable politique je n’ai cessé de défendre la religion juive car il y a en France certains antisémites qui rêvent d’une France où les juifs n’auraient pas leur place. Je les combats chaque jour tant nos compatriotes juifs apportent à notre pays ».

Lev Haïr : A Marseille, un enseignant de confession juive a été agressé par des sympathisants de Daech. Que proposez-vous pour lutter contre ces individus possédant la nationalité française ?

Christian Estrosi : « Daech est une organisation barbare peuplée de monstres sanguinaires. Je prône la tolérance zéro ! Il faut les anéantir sans ménagement. Depuis des mois je demande au gouvernement d’agir et il semble aujourd’hui avoir compris l’urgence de l’action. Les individus se réclamant de Daech et ne possédant que la nationalité française, doivent prendre le chemin de la prison et être mis à l’isolement pour ne pas contaminer les autres détenus. Pour les binationaux, je suis partisan de la déchéance de la nationalité et l’expulsion immédiate vers leur pays d’origine. Ils n’ont rien à faire chez nous ! »

 

Lev Haïr : Que pensez-vous de la décision de l’Union Européenne d’étiqueter les produits israéliens fabriqués dans les colonies ?

Christian Estrosi : « Je suis scandalisé par cette décision illégale qui rappelle les pires souvenirs de notre Histoire. Je n’ai pas attendu les deux décisions en date du 20 octobre 2015 de la Cour de Cassation, confirmant son caractère totalement contraire aux lois françaises, pour condamner cette mesure discriminatoire et contre-productive. Israël est notre ami et allié dans la lutte contre le terrorisme et il doit le demeurer ! En optant pour cette décision politique, l’union européenne n’œuvre en rien pour le processus de paix. Elle ne fait qu’accroître les tensions ».

Lev Haïr : Malgré votre engagement de longue date contre l’antisémitisme, l’alya tente de plus en plus de juifs qui fuient un climat ressenti comme hostile. Que proposez-vous ?

Christian Estrosi : « Faire son alya n’est jamais une décision facile à prendre. C’est toujours un déchirement de quitter son pays et je regrette profondément que certains soient contraints à une forme d’exil de part le climat qui règne en France. Mais je comprends aussi que certains juifs n’aient pas envie que leurs enfants grandissent dans la peur ou l’insécurité. Cette situation me pousse chaque jour à amplifier mon combat contre l’antisémitisme car je ne me résoudrai jamais à accepter que des Français doivent fuir leur patrie parce que des antisémites ont décidé de faire régner la peur dans notre pays. Ce sont les antisémites qui n’ont pas leur place en France ! »

Lev Haïr : Pensez-vous, à l’instar de la communauté juive, que le parti pris  des médias contre Israël est de nature à favoriser l’antisémitisme et la mise en danger des juifs français ? Et, parallèlement, comment expliquer que la France n’ait pas encore interdit le Parti antisioniste?

Christian estrosi : « J’ai toujours défendu Israël et je continuerai à le faire sans relâche. Les médias, les commentateurs, les pseudos humoristes ou toute autre personne qui prône la haine de l’Etat juif me trouveront toujours pour les combattre et les dénoncer. Ces gens méritent le plus grand mépris et doivent être condamnés à chaque fois que c’est possible. Quant au Parti antisioniste, ils ont fait de moi leur première cible. Moi je peux me défendre mais je pense à ces millions de juifs qui sont stigmatisés et montrés du doigt… ».

Propos recueillis par Aline Barbero

Pour plus d’informations : http://www.christian-estrosi.com/

2 Commentaires le Christian Estrosi : « J’ai toujours défendu Israël et je continuerai à le faire »

  1. J apprécie beaucoup Mr Estrosi pour ses idées pour son ouverture d esprit il est l ami des Juifs et des Israéliens qui l accueillent les bras ouverts merci Monsieur Estrosi pour votre droiture et votre engagement !!!

  2. Mr Estrosi je salue votre courage dans le pays de voltaire les déscendants des rois de France ont perdu leur identité ces moutons de panurge font du hors piste ;aveugles ils se déplaçent à l’ouie et l’odeur et souvent ça pue!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Inscrivez-vous à notre newsletter !

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Magazine mensuel gratuit consacré à l’information culturelle et cultuelle de la communauté juive de France. Une nouvelle approche rédactionnelle moderne à travers des rubriques pratiques de la vie quotidienne (En direct d’Israël, Mode, Santé, Bien-être, beauté, psycho, Education, Couples, cuisine, culture…) son histoire et ses acteurs…